TARTIE


TARTIE
Sculpteur

J'ai un DEA en sciences cognitives, un DESS de psycho clinique, et une dizaine d'années d'analyse (ou peut-être une quinzaine mais je préfère ne pas compter sinon je me fais peur). Cette petite formalité accomplie, j'ai créé un blog de cartoons en pâte à modeler sur l'actualité commentée par mon avatar.

J'ai un DEA en sciences cognitives, un DESS de psycho clinique, et une dizaine d'années d'analyse (ou peut-être une quinzaine mais je préfère ne pas compter). Cette petite formalité accomplie, j'ai créé un blog de cartoons en pâte à modeler sur l'actualité commentée par mon avatar, Tartie. Puis j'ai découvert la terre cuite. Je cultive mes idées dans le terreau de la pluridisciplinarité. J'essaie de décrire le fonctionnement de l'esprit humain en l'observant sans cesse sous plusieurs angles, de façon kaléidoscopique. J'utilise l'humour dans la plupart de mes mises en scène, car il permet de démystifier l'apparente complexité des concepts.
J'ai travaillé quelques mois dans la recherche et je m'inspire souvent des protocoles expérimentaux que j'ai participé à construire. J'ai plusieurs centaines d'ouvrages anciens et récents sur les sciences humaines : les titres commençant par « De », les auteurs austères drapés avec le plus grand sérieux dans des hypothèses qui paraissent aujourd'hui totalement farfelues représentent pour moi une inépuisable source d'inspiration. 

Chineuse depuis de nombreuses années, j'utilise des caisses en bois, je bricole des cadres, j'ajoute des œilletons, des instruments de mesure obsolètes que je sauve de la poubelle. Ces objets renvoient instantanément l'observateur à une époque ancienne, révolue, et par là aux souvenirs enfouis. Ils sont contemporains de bon nombre de concepts que j'aborde. 

J'aime particulièrement proposer des modelages de facture académique, et les décaler avec ces objets vermoulus, tachés, ou que le temps a rendu inutilisables. Je produis aussi quelques dessins dans le même esprit. Il en résulte des objets « comme si », des usines à gaz, ou de faux objets d'art populaire comme il en existait fin 19è et début 20è siècle. L'ambiance qui se dégage de mes assemblages peut suffire à en interpréter le sens. Une observation détaillée de tous les éléments en présence, la lecture des mots écrits en tout petits caractères, apportent une autre compréhension de mon travail. 

Je dépose des livres tout autour de mes œuvres à même le sol, ils participent à donner une ambiance de recherche, un gage de sérieux et à la fois de dérision. L'ensemble tend à symboliser le foisonnement de la réflexion humaine autour du fonctionnement de l'esprit. 

Quant à mon petit peuple, celui des bleus de travail, c'est lui qui m'inspire le thème du masculin, de la paternité, et de la transmission. Née un tournevis à la main, je ne me sens jamais aussi bien que dans un atelier. Il y a des outils comme ça, qui, phonétiquement, amènent à se poser des questions. 

Tartie